data-ad-format="auto">

La vidéosurveillance en entreprise s’avère très efficace pour se prémunir face à d’éventuelles effractions. Couplée à une alarme, elle permet de dissuader les voleurs. Vous devez cependant respecter la loi informatique et libertés qui a pour but de protéger la vie privée d’autrui face aux traitements des données numériques. En installant une caméra dans votre entreprise, vous devez respecter certaines règles, vis-à-vis de votre personnel et du public que vous accueillez. Vous devez notamment indiquer clairement sur les lieux la présence de votre vidéosurveillance.

Surveiller un poste de travail grâce à la vidéo protection est illégal

L’installation d’un système de vidéosurveillance permet de protéger son entreprise. Toutefois, il faut respecter les zones de vie des salariés. Il n’est pas possible, par exemple, d’installer une caméra dans la salle de repos des collaborateurs. Il existe des exceptions toutefois, par exemple, si un distributeur de boissons ou autre est régulièrement vandalisé, une caméra peut alors être installée à condition, qu’elle ne filme que ce distributeur. De même, une caméra ne peut filmer le poste de travail d’un salarié, sauf si celui-ci manipule de l’argent ou des objets de valeur. Dans ce cas, la caméra devra filmer la caisse enregistreuse mais non l’employé. De façon claire, la vidéosurveillance ne doit pas être utilisée comme moyen de contrôle du travail des salariés.

Mettre en place un système de sécurité pour la protection du personnel

Si vous violez la loi informatique et libertés, vous vous exposez à une amende de 300.000 euros et à 5 ans d’emprisonnement. Avoir recours à la vidéosurveillance à l’aide de caméra vidéo, vous permettra de disposer de preuve pour la police ou la gendarmerie si quelqu’un entrait dans votre entreprise sans votre consentement. La mise en place d’un tel système est plutôt simple à réaliser, ce qui en fait un moyen pratique et efficace pour protéger votre entreprise ainsi que vos salariés.